savanee Tu veux la rencontrer ? Chat avec elle !

A propos de savanee

Lise , 66 ans , Femme
Etait en ligne il y a 16 heures

Apparence physique

Apparence physique

Pas mal

Taille

1m78

Poids

Proportionnel

Peau

Claire ou très claire

Cheveux

Blonds

Cheveux (longueur)

Courts

Cheveux (style)

Raides

Yeux

Bleus

Tatouage(s)

Non

Piercing(s)

Non

Mode de vie

Fume

Non

Alcool

Occasionnel

Pour en savoir plus

Métier

Netsurfer

Scolarité

Brevet

Situation

Séparé(e)

Enfant(s)

Oui, 4

Désire un/des enfant(s)

Non

Animal(aux)

Oui

Désire un/des animal(aux)

Non

Vis-tu seul(e) ?

Oui

Recherche

Un homme

Relation

Amicale

Orientation

Hétérosexuel(le)

Signe astrologique

Verseau

Description

je suis
CHARLIE

suis ici pour les forums!!!
un caractère affirmé, indépendant, énergique et volontaire. Sensible à mon image de marque, disciplinée, exige beaucoup de moi-même et aime donner l'exemple. me montre franche, directe et loyale.je peux tendre à adopter une attitude dédaigneuse, arrogante, prétentieuse, notamment lorsque je rencontre médiocrité et bassesse autour de moi. Malgré d'importantes qualités qui me donne une personnalité affirmée et autonome, tout en étant charmante et généreuse....
unique en mon genre...et mordante parfois...mais loin d’être parfaite...
ni botox ... ni chirurgie... suis contre... juste des couleurs ...pour enluminures..

Pouvoir souvent se cacher, se rouler au fond du lit comme le foetus dans le ventre de sa mère. Ah qu'il est doux notre rôle mais combien difficile. Réconforter, consoler, préparer, aimer, aider, soulager, et rire surtout ne pas montrer sa détresse. Alors vite, un petit coin rien qu'à nous, un petit répit, sans soucis. Ne plus toujours se montrer “douces” et parler de nos blessures. Notre solitude volontaire est souvent bien salutaire. Au fond de chaque femme se trouve une fleur qui bien souvent s'étiole parce que plus personne ne la voit. D'autres s'épanouissent car chaque jour sur elles de doux mots se glissent. Quoiqu'il en soit nous sommes comme ça : faibles et fortes à la fois. Être toujours sur ses gardes. Attention, on nous regarde. La conduite d'une femme est plus surveillée que celle de l'homme. Cela a toujours été et rien ne changera. Alors, on se met en “boule” et tout s'arrête pour un instant, mais pour un instant seulement car il faut repartir.
La douleur morale est plus cuisante que la douleur physique ; l’ennui, la séparation, sont des maux capables de causer les pires ravages, même chez les personnes les plus plus fortes.