damiel33 Tu veux le rencontrer ? Tchat avec lui !

A propos de damiel33

Amir.... , 59 ans , Homme , Algiers
Etait en ligne il y a 2 jours
localisation de damiel33 pour rencontre et tchat

Description

si vous attendez que le monde soit juste avec parceque vous etes juste ason égard ;c'est comme demander a un lion de ne pas vous manger parceque vous ne mangerez pas de lions....


https://www.youtube.com/watch?v=59Yucxi4e4M&feature=emb_title


vous pouvez me trouver aussi sur ce lien www.forumami2.forumactif.org

Arthur Rimbaud, Illuminations
« Aube »

J'ai embrassé l'aube d'été.

Rien ne bougeait encore au front des palais. L'eau était morte. Les camps d'ombre ne quittaient pas la route du bois. J'ai marché, réveillant les haleines vives et tièdes, et les pierreries regardèrent, et les ailes se levèrent sans bruit.

La première entreprise fut, dans le sentier déjà empli de frais et blêmes éclats, une fleur qui me dit son nom.

Je ris au wasserfall blond qui s'échevela à travers les sapins : à la cime argentée je reconnus la déesse.

Alors, je levai un à un les voiles. Dans l'allée, en agitant les bras. Par la plaine, où je l'ai dénoncée au coq. A la grand'ville elle fuyait parmi les clochers et les dômes, et courant comme un mendiant sur les quais de marbre, je la chassais.

En haut de la route, près d'un bois de lauriers, je l'ai entourée avec ses voiles amassés, et j'ai senti un peu son immense corps. L'aube et l'enfant tombèrent au bas du bois.

Au réveil il était midi.....


Une chose que j'aimerais dire absolument, c'est:
En me décrivant du haut en bas : je me vois appartenir à une multitude de cultures, de religions et de nationalités. La terre de l'homme est mon centre d'intérêt, la protection des animaux est mon souci, la sauvegarde de l'environnement est ma règle d'or dans la vie. Vu du bas en haut : j'ai épousé la lune et j'ai eu une plénitude d'étoiles brillantes. Si tu me perds un soir, tu me trouveras les yeux fixés sur mon ciel étoilé entrain d'écouter et de parler les langages de l'amour éternel. Mon point fort dans la vie est de chercher à connaître les limites du possible, non pas, pour m'arrêter, mais pour tenter l'impossible. Mon point faible est lorsque je me trouve devant les larmes d'un enfant qui souffre, d'une femme qui est injustement maltraitée, d'un père qui cherche désespérément la protection et la sécurité de ses enfants. Mes limites au delà du possible se trouvent devant un enfant qui venait de perdre à jamais un de ses siens




a la recherche d'une "UNE FEMME MURE"

qui Ne provoque pas ; mais provoquante

qui n'est pas intelligente mais sage

qui n'insinue pas mais montre le chemin subtilement

qui ne se précipite pas mais elle attend le moment propice

qui ne nage pas ne navigue pas ne fait pas la voile mais elle flotte

qui pense pas en quantité mais préfère la qualité

qui ne voit pas mais elle observe

qui ne marche pas mais se promène

qui n'est pas prétencieuse mais elle savoure
qui n ejuge pas mais elle analyse

qui ne compare pas mais elle assimile

qui ne console pas mais elle soigne le coeur

qui ne cherche pas mais elle réveille les sentiments

qui ne ferme pas les serrures mais elle laisse ouvert

Parce qu'elle sait ce qu'elle veut comment elle veut et quand elle veut...

mais en réalité il n ' y a pas d'homme ou de femme idéale y'a juste des gens qui arrivent au bon moment dans notre vie c'est tout....
après tout La déception ne vient jamais des autres, elle n'est que le reflet de nos erreurs de jugement, Etre sincère, c'est être incompris de la vie, trop souvent trompé, bien peu aimé car ce monde ne vit que de péchés et de tromperies. Comme le temps vit de ses intempéries, comme le jour vit de sa nuit..


Paroles d'une femme en manque...


Noirceur… palpitations… tentations…

Angoisse humide de l’attente

Honneur à la sonde qui transperce mon âme perverse!

Stimulant mes envies, mes plus salaces fantaisies.



Berce-moi… berce-moi de ta chair tendue

Imprègne-moi de la braise ventrale du vice



Mes doigts se tendent, omettant l’appel gémissant

Mes hanches résonnent à la rencontre de ton souffle

Ondulant langoureusement son parfum invitant



Berce-moi… berce-moi de ta chair tendue

Imprègne-moi de la braise ventrale du vice



Je te sens… Je la sens. Pointe là, excite-toi, excite-moi!

Glisse là sur moi, sous moi, en moi

Forçant mes orifices, extensionnant ses parois

Prépare-moi en percutant cette abondante offrande

Elle est pour toi, de moi.



Je te sens. Je le sens. Pointe-le… chaud, luisant, audacieux!

Je veux le sentir à la source de ma douleur.

Pénétrant mes entrailles

Forçant le charme cruel de ma féminité

Ma croupe t’inspire, t’aspires, gourmande!

Vas-y…

Pénètre-moi!

A rencontrer à proximité

Découvre les profils similaires à proximité susceptibles de t'intéresser !