alice-2

Apprenez à naviguer...

il y a 3 ans
Auteur Message
Photo de fouthese
fouthese il y a 1 an

" Quelle distribution Linux pour débuter ? - Avis, Méthode, Accompagnement "



00:00 Introduction
01:30 A propos du Logiciel Libre
03:42 Linux et notion de distribution
06:03 A propos des utilisateurs accompagnés
08:27 Linux Mint, le choix, les raisons
20:15 Et pourquoi pas Debian, Ubuntu, Fedora, Manjaro ...

8 139 vues 4 mai 2023

115 commentaires

Photo de fouthese
fouthese il y a 1 an

" Le CDG-NB N.30 – Bonnal : La Tyrannie Numérique "



1549 vues Mai 9, 2023

25 Commentaires

Photo de fouthese
fouthese il y a 1 an

" Comment échapper en ligne à la surveillance : Disparaître – Sous les radars des algorithmes "

Publié le 30 novembre 2021

" Comment protéger ses activités numériques de la surveillance et de la malveillance ? Un panorama didactique des solutions alternatives à la portée de tous.

« Nos libertés sont en train de s’évaporer sous nos yeux« , s’alarme une jeune chercheuse hongkongaise. Tous les jours, les données personnelles que chacun laisse sur les outils gracieusement mis à sa disposition par les Gafam – messageries instantanées, réseaux sociaux, navigateurs, moteurs de recherche, services de cartographie en ligne et de géolocalisation… – fragilisent le droit à la vie privée. À des degrés divers, l’activité numérique nous expose à de multiples risques : hacking, espionnage commercial, policier ou étatique, cyberharcèlement… Dès lors, comment échapper en ligne à la surveillance et à la malveillance ?

Protection mode d’emploi
Au travers des témoignages d’un performer berlinois désireux de s’émanciper de Facebook, d’enseignants du lycée français de Casablanca sensibilisant leurs élèves au harcèlement en ligne, de journalistes d’investigation qui s’ingénient à protéger leurs sources ou encore d’une jeune Hongkongaise, cible potentielle des autorités chinoises, ce documentaire didactique dresse un panorama des solutions pratiques alternatives pour échapper à la toute-puissance des algorithmes et protéger sa vie privée sur le Web.

VIDÉO

https://lemediaen442.fr/comment-echapper-en-ligne-a-la-surveillance-disparaitre-sous-les-radars-des-algorithmes/

( L'article est un peu ancien,mais...... :o) )

Photo de fouthese
fouthese il y a 1 an

" L’Ordre des avocats de Paris alerte sur la géolocalisation "à l’insu ou sans le consentement" d’un suspect "

Publié le 23 mai 2023

" SURVEILLANCE - Le Conseil de l’Ordre des avocats de Paris alerte sur le prochain projet de loi d'orientation et de programmation du ministère de la justice. Il pourrait autoriser "l’activation à distance d’un appareil électronique à l’insu ou sans le consentement de son propriétaire ou possesseur aux seules fins de procéder à sa localisation en temps réel".

Le 3 mai, Éric Dupond-Moretti a déposé au Sénat son projet de loi d'orientation et de programmation du ministère de la justice 2023-2027. Le texte sera discuté en séance publique à partir du 6 juin.

En plus de la géolocalisation, la "captation de son et d’image"
Dans un communiqué paru le 17 mai, la Commission pénale du Barreau de Paris a présenté ses observations sur la prochaine loi d’orientation et de programmation du ministère de la justice.

Elle dénonce notamment le contenu de l’article 3. Si cet article était voté par les parlementaires, n’importe quelle personne, soupçonnée d’être l’auteur d’un crime ou d’un délit puni d’au moins cinq ans d’emprisonnement, pourrait être géolocalisée, enregistrée et photographiée. Et tout cela en temps réel, par le biais de son propre téléphone portable.

Le point 35 de l’article 3 du projet de loi prévoit en effet "l’activation à distance d’un appareil électronique à l’insu ou sans le consentement de son propriétaire ou possesseur aux seules fins de procéder à sa localisation en temps réel (…) lorsque les nécessités de l’enquête ou de l’instruction relative à un crime ou un délit puni d’au moins cinq ans d’emprisonnement l’exigent".

Bien que le texte précise que l’activation à distance d’un téléphone portable ne pourrait s’opérer qu’en vue "d’identifier l’appareil", la Commission estime que les enquêteurs seraient en mesure obtenir d’autres informations. En plus de la géolocalisation, le texte rendrait possible une "captation de son et d’image".

Cette potentielle nouvelle disposition du Code de procédure pénale pourrait de ce fait fragiliser le secret professionnel de l’avocat.

"L’activation à distance (…) pour toute personne qui se trouve en tout lieu" 
Véritable droit fondamental de la défense, le secret professionnel oblige les avocats à taire leurs échanges avec leurs clients.

Selon l’Ordre, le projet de loi tout juste déposé au Sénat n’est pas assez protecteur envers ce droit. Effectivement, le communiqué précise que "le projet n’interdit pas, par leur collecte, l’écoute des conversations dans son cabinet, entre l’avocat et son client, même si leur transcription est prohibée".

Assurément, le projet de loi précise qu’ "aucune interception ne peut avoir lieu sur une ligne dépendant du cabinet d'un avocat ou de son domicile sans que le bâtonnier en soit informé par le juge d'instruction". Il n’est donc pas interdit de mettre un avocat sur écoute, à condition d’en informer le représentant élu des avocats inscrits au barreau dans le cadre d’une enquête. Et qu’en est-il du client ? Si une personne est continuellement mise sur écoute à son insu et qu’elle a rendez-vous avec son Conseil, que se passe-t-il ?

L’Ordre des avocats de Paris rappelle la différence entre collecte et transcription. Dans une telle situation, il serait interdit pour les enquêteurs de retranscrire la teneur de l’échange sur papier. Mais en l’état actuel du projet de loi, rien n’empêche qu’une telle conversation soit tout de même enregistrée. "

https://www.francesoir.fr/societe/l-ordre-des-avocats-de-paris-alerte-sur-la-geolocalisation-l-insu-ou-sans-le-consentement-d

Photo de fouthese
fouthese il y a 1 an

" Malware Android : cette app du Play Store espionnait tout le monde depuis 1 an "

27 MAI 2023

" iRecorder Screen Recorder effectuait des enregistrements audio à l’insu des utilisateurs.

Une application d’enregistrement d’écran a inséré du code malicieux à l’o.ccasion d’une mise à jour afin d’espionner ses utilisateurs
Elle effectuait un enregistrement sonore d’une minute toutes les 15 minutes
L’application a été retirée, mais cette histoire pointe une faille plus large des stores
Lancée en septembre 2021, l’application iRecorder Screen Recorder ne posait théoriquement aucun problème de sécurité et elle a été téléchargée 50 000 fois par des utilisateurs souhaitant disposer d’un outil d’enregistreur d’écran. Elle a logiquement passé les différents contrôles du Google Play Store et il n’y avait alors rien à redire. Mais les choses ont changé à partir d’une mise à jour opérée en août 2022.

Une affaire révélatrice
D’après les observations de Lukas Stefanko, un chercheur en cybersécurité chez la société Essential Security against Evolving Threats (ESET), l’app s’est mise à enregistrer une minute d’audio toutes les 15 minutes d’utilisation. Elle envoyait ensuite ces données au développeur via un lien crypté.

Concrètement, l’expert explique qu’un code malveillant a été inséré. Baptisé AhMyth Android, il s’agit d’un cheval de Troie d’accès à distance. Après ce signalement, le Play Store l’a immédiatement retiré, mais la menace a donc duré près d’un an. Il va sans dire que si cette application est encore installée sur votre smartphone, vous devez la désinstaller immédiatement.

Si cette affaire touche à sa fin, elle illustre un problème plus large pour le Play Store et l’App Store. En effet, ces boutiques doivent gérer le cas de ces applications qui ne présentent dans un premier temps aucun problème, puis qui parviennent ensuite à insérer des malwares en profitant des autorisations accordées par les utilisateurs pour récupérer des données sensibles.

Il faut d’ailleurs noter que ces acteurs malveillants sont très malins. D’après les captures d’écran réalisées par Lukas Stefanko, iRecorder Screen Recorder était d’ailleurs noté 4,2 sur 5. Une évaluation qui a de quoi mettre en confiance avant un téléchargement, et permet un bon référencement.

Ce n’est pas la première fois (et sans doute pas la dernière) qu’une telle affaire se produit. Pour ne citer qu’un seul exemple, nous vous parlions en 2020 de ces 101 applications disponibles sur le Play Store qui contenaient des logiciels malveillants. Elles cumulaient l’équivalent de 69 millions de téléchargements à travers le monde.

Et justement, ces services demandaient pour la plupart des niveaux d’autorisations très élevés qui leur permettaient d’enregistrer de nombreuses données (photos, vidé;os, contacts, messages…). De quoi mettre à la mal la confidentialité des utilisateurs.

Pour se protéger au mieux, vous pouvez d’ailleurs retrouver nos guides des meilleurs antivirus pour Android et iOS.

Lire aussi : Les logiciels de Microsoft seraient des logiciels malveillants, d’après la Free Software Foundation "

https://www.anguillesousroche.com/technologie/malware-android-cette-app-du-play-store-espionnait-tout-le-monde-depuis-1-an/

Modifié il y a 1 an, le samedi 27 mai 2023 à 12:03

Photo de fouthese
fouthese il y a 1 an

" Q4os - La distribution Extra légère et pourtant complète idéale pour vos vieux ordinateurs "



" Dans cette vidéo, nous découvrirons ensemble la distribution Q4OS idéale pour recycler un vieux PC en utilisation purement bureautique. "

10 541 vues 18 déc. 2021

28 commentaires

Photo de fouthese
fouthese il y a 1 an

" Les médias institutionnels sont en voie d’extinction… "

29 mai 2023

" Avec le COVID, les médias dominants ont mis tout leur poids dans la balance pour faire pencher le récit du côté fallacieux.

Depuis la pandémie, je n’ai eu de cesse d’affirmer que la confiance dans la presse institutionnelle dominante a été irrémédiablement altérée. Après quatre années ininterrompue d’un syndrome d’aliénation au sujet de Trump, tellement intense que même certains libéraux se demandaient si la presse avait dépassé les bornes dans ses éditoriaux, après le choc du COVID, beaucoup de gens qui acceptaient les informations diffusées par ces médias sans les remettre en cause considèrent désormais les médias dominants pour ce qu’ils sont : de l’agitation, de la propagande et du lavage de cerveau.


La cancel culture et la censure ont atteint de tels niveaux d’absurdité que nous avons assisté à un exode de journalistes de premier plan (Matt Taibbi, Glenn Greenwald, et d’autres), qui ont claqué la porte des organes de presse institutionnels et se sont établis à leur compte, après avoir commis le pêché de sortir du cadre des préceptes édictés par l’establishment. (Taibbi et Greenwald étaient considérés comme des commentateurs plutôt de gauche, mais sont désormais pointés du doigt comme “d’extrême droite”).

Glenn Greenwald & Matt Taibbi étaient mes héros dans le monde du journalisme. Mais désormais, ils relaient de la propagande de droite fausse et dangereuse. Une explication sur la manière dont ceux qui se considèrent comme raisonnables peuvent finir par avaler la vision du monde concoctée par la droite : https://t.co/VCXPJJA46k
— Nathan J Robinson (@NathanJRobinson) June 17, 2021

Les médias dominants ont mis tout leur poids dans la balance sur le sujet du Covid, mais chacun des dogmes sous-jacents au récit officiel sur le Covid s’est effondré depuis lors :

Le virus a été fabriqué dans un laboratoire
Ecohealth et Anthony Faucy trempent dans cette affaire jusqu’au cou
Ce sont les confinements qui ont provoqué le plus de dégâts
Chacun a été contraint à se laisser injecter un vaccin qui non seulement ne fonctionne pas, mais semble également constituer le dénominateur commun derrière un taux de mortalité trop élevé, qui dépasse celui de la pandémie elle-même.
Rien de tout cela n’est bon. "

La suite de l'article ici:

https://echelledejacob.blogspot.com/2023/05/les-medias-institutionnels-sont-en-voie.html

Photo de fouthese
fouthese il y a 1 an

" Sécurité, fiabilité, rapidité. Sur tous vos appareils. Où que vous alliez.

Le nouveau réseau privé virtuel conçu par les équipes de Firefox. "

https://www.mozilla.org/fr/products/vpn/?utm_medium=firefox-desktop&utm_source=newtab&utm_campaign=pocket-xsell&utm_content=house-ad-fr-2

Photo de fouthese
fouthese il y a 1 an

" Coup de théâtre en France : depuis janvier 2022, l’Etat a secrètement dépensé 3,5 milliards dans des cabinets conseils en informatique "

21 avril 2023

" L’Etat français, une nouvelle fois, pris la main dans le pot de confiture. En tout cas, en pleine crise sociale marquée par de violentes manifestations contre la réforme des retraites que Macron veut imposer à tout prix, une nouvelle révélation risque de mettre le gouvernement dans l’embarras.

Et c’est le Nouvel Obs qui donne l’info. En effet, d’après cette source, l’Etat français a dépensé plusieurs milliards d’euros dans le consulting informatique. Le média français a d’ailleurs dévoilé le chiffre faramineux qui risque, dans les jours qui viennent, de susciter une vive polémique en France.

« Les dépenses en consulting informatique ont jusqu’à présent été occultées par le gouvernement. Dans une nouvelle enquête, « l’Obs » chiffre à 3,5 milliards d’euros le montant national des achats en prestations intellectuelles informatiques depuis janvier 2022, dont 75 % émis par les grands opérateurs et établissements publics », révèle la source.

La révélation est d’autant plus scandaleuse que tous les secteurs de l’Etat semblent concernés par ce recours massif aux cabinets de conseil, y compris le ministère de la Justice, récemment épinglé pour avoir confié 700 000 euros de contrats à des cabinets de conseil. C’est du moins ce que nous a appris Marianne en mars 2023.

En effet, à en croire cette source, un rapport de l’Inspection générale des finances (IGF) a épinglé le ministère de la Justice pour « recours à des cabinets de conseil comme Boston Consulting Group (BCG) ou encore EY (anciennement Ernst & Young) pour des missions qui auraient pu être menées en interne ».

Marianne nous en dit un peu plus sur cette affaire qui semble avoir échappé au radar des médias de masse qui, depuis le 07 mars, se sont particulièrement focalisés sur les manifestations contre la réforme des retraites. « L’Inspection générale de la justice (IGJ) ne mâche pas ses mots. Sa cible ? La tendance de la Chancellerie à recourir aux cabinets de conseil pour l’aiguiller dans ses choix », renseigne le média français.

Et Marianne de poursuivre : « dans un long rapport publié par l’Inspection générale des finances, la place Vendôme est particulièrement critiquée, relate La Lettre A, ce jeudi 9 mars. Le document, consacré à la mise en œuvre de la nouvelle circulaire gouvernementale relative à ces cabinets privés, passe au crible les dix marchés les plus conséquents du ministère d’Éric Dupond-Moretti ».

Là, également, il s’agit d’une affaire de gros sous. Ainsi, dans le rapport de l’IGJ, le ministère de la Justice est accusé d’avoir confié un marché de 324 000 euros au Boston Consulting Group (BCG), un cabinet américain, au sujet de « l’assistance au transfert intégral de missions d’extractions judiciaires à l’administration pénitentiaires ». D’après le rapport, c’est d’autant plus scandaleux que ce type de mission avait déjà été mené dans le passé par l’Inspection Générale de la Justice en 2012, 2016 et 2021.

Et ce n’est pas tout. « Une somme non négligeable (environ 700 000 euros) concerne des missions liées à l’administration pénitentiaire, relève par ailleurs La Lettre A. Le cabinet d’avocats De Gaulle Fleurance & associés s’est notamment vu confier un marché à hauteur de 436 690 euros en ce sens », révèle la source.

Et Marianne de continuer : « tout comme Eurogroup Consulting, qui a effectué une mission visant à ‘renforcer les capacités d’ingénierie des directions ressources ministérielle’ pour ‘imaginer et déployer de nouvelles politiques RH’, le tout pour 231 000 euros. Convivencia Conseil a de son côté proposé une prestation sur la protection judiciaire de la jeunesse face aux ‘phénomènes de radicalisation violente dont le fait religieux’ et a reçu 267 000 euros de la place Vendôme ». "

https://lecourrier-du-soir.com/coup-de-theatre-en-france-depuis-janvier-2022-letat-a-secretement-depense-35-milliards-dans-des-cabinets-conseils-en-informatique/

Photo de fouthese
fouthese il y a 10 mois

Citation de alice-2 ... autrement et retrouvez votre liberté

Je me suis fait installer Kubuntu sous KDE, qui a pratiquement la meme interface que Windows 7

Mon navigateur est Brave, qui bloque toutes les merdouilles et autres publicités et me permet d’accéder à mes pages plus rapidement
ET FINI LES PUBLICITES SUR YOUTUBE, EH OUAIIIIIS
Vous pouvez ainsi écouter une playlist sans être emmerdés

Mon moteur de recherche est Startpage et je peux choisir d’être connectée via un serveur étranger et meme naviguer anonymement via Tor

Et le choix des sites proposés est bien meilleur puisque neutre alors que Google vous propose des liens en fonction de ce que vous avez pu visiter et des sites qui ont versé leur obole


Hello Alice,

pour en savoir plus en matière de sécurité:

" Renforcer la sécurité de Linux - Suivez le "Guide"



Diffusée en direct le 7 déc. 2022

--------------------------------------

Plus le lien du PDF gratuit faisant l'objet de cette vidéo:

https://www.ssi.gouv.fr/uploads/2019/02/fr_np_linux_configuration-v2.0.pdf

Photo de fouthese
fouthese il y a 10 mois

ET:

" Bandeau de cookies sur Internet : Voici comment les supprimer "



00:00 Intro
00:22 Pourquoi ces bandeaux de cookies ?
01:33 Exemples de bandeaux de cookies
02:55 Et ça ne vous énerve pas ces pop-up ?
04:03 Mais il existe une extension magique !
05:00 Quelques paramètres de l'extension....
05:45 Démonstration sur les sites précédemment vus
06:55 Démo sur le Figaro : l'extension n'accepte pas les cookies
07:45 Démo sur le journal local Bien Public
08:12 L'extension conjointement avec un bloqueur de pubs
09:40 Conclusion

29 juil. 2022

( Apparemment l'extension citée sur la vidéo n'est pas disponible pour le navigateur " Chromium " )

Photo de fouthese
fouthese il y a 9 mois

" Signez notre pétition pour empêcher la France d’obliger les navigateurs comme Mozilla Firefox à censurer des sites web "

" Le gouvernement français prépare une loi qui pourrait menacer la liberté sur Internet. Le projet de loi visant à sécuriser et réguler l’espace numérique (SREN) obligerait les navigateurs web, comme Mozilla Firefox, à bloquer des sites web directement au niveau du navigateur. Cette mesure créerait un dangereux précédent et servirait de modèle à d’autres gouvernements pour à leur tour transformer les navigateurs en outils de censure gouvernementale.

Nous avons encore la possibilité d’y mettre un terme, mais le temps presse. Le gouvernement a présenté le projet de loi devant le Parlement peu avant les vacances d’été et espère le faire adopter aussi rapidement et discrètement que possible ; le gouvernement a même engagé la procédure accélérée, le vote devant avoir lieu à l’automne. Ajoutez votre nom à notre pétition pour aider à empêcher que cette disposition du projet de loi soit adoptée.

Pour en savoir plus, consultez notre billet de blog « La proposition française de bloquer les sites web via le navigateur nuira gravement à l’internet ouvert mondial ». "

https://foundation.mozilla.org/fr/campaigns/sign-our-petition-to-stop-france-from-forcing-browsers-like-mozillas-firefox-to-censor-websites/

Photo de fouthese
fouthese il y a 7 mois

" Demandez à Microsoft : utilisez-vous nos données personnelles pour entraîner votre IA ? "

" Nous avons fait examiner le nouveau contrat de services de Microsoft par quatre avocats, trois experts en confidentialité et deux militants. Et devinez quoi ? Aucun de nos experts n’est parvenu à déterminer si Microsoft prévoyait d’utiliser vos données personnelles pour entraîner ses modèles d’IA. Cela inclut vos échanges audio, vidéo et écrits ainsi que vos pièces jointes dans 130 produits comme Office, Skype, Teams et Xbox.

Si neuf experts en confidentialité ne parviennent pas à comprendre ce que Microsoft fait avec vos données, quelle chance a un·e simple utilisateur·trice d’y arriver ? C’est pourquoi nous demandons à Microsoft de dire s’ils vont utiliser nos données personnelles pour entraîner leur IA.

Nous aimons tous le Web. Rejoignez Mozilla pour le défendre.

Protégeons la principale ressource mondiale pour les générations futures. "

https://foundation.mozilla.org/fr/campaigns/microsoft-ai/?utm_source=newtab&utm_campaign=23-MS-AI&utm_medium=firefox-desktop&utm_term=fr&utm_content=banner_I3-C1

Photo de fouthese
fouthese il y a 7 mois

" Vers la fin de Linux et de l'open source gratuit ? "



792 vues 22 nov. 2023

47 commentaires

Photo de fouthese
fouthese il y a 6 mois

" Les GAFAM contrôlent ta vie ! Max Jesuisterreau "

5 Déc 2023

" Max aborde le défi de concilier éthique et utilité pratique dans notre monde numérique. Entre deux moments de jardinage interrompus par un froid mordant, il prend le temps au coin du poêle pour discuter de son site Jesuisterreau et de la controverse autour de l'utilisation de PayPal.

Pour Max, PayPal n’est ni pire ni meilleur que les autres solutions numériques. Il souligne que tout usage sur Internet nous intègre déjà au système, que nous le voulions ou non. Pour Max, la clé n’est pas de vendre son âme, mais de transformer ce système en quelque chose de plus vertueux. "

VIDÉO

La suite de l'article ici:

https://lemediaen442.fr/les-gafam-controlent-ta-vie-max-jesuisterreau/


Participants

Photo de alice-2 Photo de ventilateur Photo de blonq Photo de full Photo de fouthese Photo de birdfree Photo de valentin14vanves Photo de arthur_rambo Photo de zentoy Photo de cigarillos44 Photo de sadal Photo de jaune-d-oeuf Photo de xesaney Photo de gelyon